NC BeautyBESOIN D'AIDE ?

Appelez le service client au:
01 56 29 09 25

Professionel(le) de la coiffure ou esthétique ?

Demandez l’activation de votre compte pro et bénéficiez de tarifs préférentiels

Activer Mon Compte

Recherche dans le blog

Principe du microblading sourcils

Categories | Les techniques , Microblading et Maquillage permanent

En quoi consiste le microblading sourcils ?

Si certaines femmes ont une arcade sourcilière naturelle bien fournie, d’autres n’ont pas eu cette chance. Mais heureusement, elles peuvent recourir à  la technique du microblading sourcils, celle qui consiste à permettre d’avoir des sourcils bien épais et structurés. Mais comment cela se fait ? Pour quel résultat ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le microblading de sourcils.

 

Qu’est-ce que le microblading sourcils ?

Pratique ancestrale qui a vu son origine au Japon, le microblading est avant tout une technique de maquillage. Il consiste à dessiner ses sourcils avec un produit dédié, dans le but de les épaissir et d’avoir un résultat naturel. Les sourcils sont dessinés poil par poil, à la main, avec une aiguille spéciale par un professionnel qui maitrise la technique.

Aussi appelée technique 6D, le microblading sourcils est l’art de maquiller des sourcils clairsemés. Dans un souci esthétique, il permet de ne plus avoir besoin de maquiller ses sourcils chaque fois, de combler un sourcil mal épilé ou clairsemé, mais aussi de masquer une alopécie complète (une chute de cheveux qui affectent également tous les poils sur le corps.

 

Comment se déroule le microblading sourcils ?

Concrètement, cette technique de restructuration des sourcils, consiste à implanter des pigments sous la partie supérieure de l’épiderme, à environ 0,1 à 0,2 mm sous le derme. L’objectif est de créer des traits qui imitent les poils et d’avoir des sourcils à effet naturel et trompe l’œil.

Le microblading des sourcils requiert de la précision et du savoir-faire. Il est recommandé de faire appel à une esthéticienne professionnelle ou d’aller dans un bar à sourcils pour le réaliser. Dans tous les cas, la technique doit être réalisée sous cabine, en institut de beauté. Les praticiens doivent avoir suivi une formation appropriée pour maitriser l’art du microblading.

Déroulement de la séance de microblading sourcils

Le microblading est une pratique protocolée et réalisée à partir de matériels spécifiques. Les matériels et les procédures doivent être aux normes et respectant la nature de la peau.

Pour réaliser la micro-pigmentation, la technicienne ou l’esthéticienne va faire de petites incisions sur la peau des sourcils, à l’aide d’un stylo métallique formé par des nano-aiguilles régulières et qui ressemble à une fine lame. Contrairement au maquillage permanent, qui se réalise avec une machine électrique, le microblading se réalise à main levée.

Dans un premier temps, il faut prendre les mesures de la ligne de sourcils et dessiner la forme de sourcil souhaité au crayon. Ensuite, il faut choisir la couleur des pigmentations. Les pigments sont généralement des produits bio résorbables. Ils ne contiennent pas d’agents chimiques ni de produits allergènes.

Pendant le choix de la pigmentation, on prend une teinte qui se rapproche de la couleur naturelle des poils. À cet effet, la restructuration de sourcils peut être réalisée que ce soit sur une peau blanche ou foncée, des poils blonds ou bruns, peu importe la couleur et la carnation.

Est-ce que la technique est douloureuse ?

La technique de microblading des sourcils est peu douloureuse. Contrairement au maquillage permanent qui est réalisé un peu plus profond sur le derme, la restructuration se fait sur l’épiderme. Les nano-aiguilles ne vont pas vraiment au plus profond de la peau et ne touchent pas les terminaisons nerveuses.

Un écoulement de sang signifie que l’aiguille est arrivée en profondeur dans le derme. Avec le microblading, vous ne ressentirez que de légères piqures durant la séance. De plus, la technique présente moins de saignement, ce qui favorise la cicatrisation rapide.

Il est aussi possible d’appliquer une crème analgisante à la fin du traitement si vous ressentez beaucoup trop de gêne.

Combien de temps dure la séance de microblading ?

Une séance peut durer entre 45 minutes à 1 heure. Cela dépend de plusieurs facteurs :

·         de l’épaisseur et de la nature des sourcils à travailler

·         De l’expérience de la praticienne. Si elle est novice en la matière, cela peut prendre du temps. En revanche, si elle est expérimentée, cela peut se dérouler plus rapidement.

·         de la qualité de peau, etc.

 

Une deuxième séance pour fixer la pigmentation

Si l’effet du microblading est immédiat, il convient tout de même de savoir que c’est un long processus. Vous aurez sans doute compris que cela ne tient pas en une seule séance. Contrairement au tatouage des sourcils, ou au maquillage permanent,  la pigmentation des sourcils ne dure pas. Cela est dû au fait que le dessin se fait sur les couches supérieures de l’épiderme et que la pigmentation va s’estomper au fur et à mesure que la peau des sourcils se régénère. Voilà pourquoi cette technique est appelée maquillage semi-permanent.

D’ailleurs, une deuxième séance doit poursuivre. Mais rassurez-vous tout de même que la reconstruction des sourcils peut durer jusqu’à 12 mois si les étapes de préparation sont rigoureusement respectées.

Quels soins après le microblading sourcils ?

Suite à cette première séance, la peau doit cicatriser pendant quelque temps. La couleur du tatouage semi-permanent peut virer au foncé, mais cela fait partie du processus. La réaction cutanée varie selon la sensibilité de la peau, mais une perte de couleur peut-être observée au cours des 2 à 4 semaines après la séance. D’où la nécessité de réaliser une deuxième séance pour renforcer la pigmentation de l’épiderme. Après cela, la couleur peut durer jusqu’à un an (selon entretien).

Après le traitement, il convient de réaliser un soin du visage en général et un soin des sourcils plus particulièrement :

·         Il est possible d’atténuer les douleurs et les petites inflammations avec de la vaseline. Elle est recommandée dans les prochaines heures qui suivent la restructuration des sourcils. La vaseline est reconnue pour ses vertus cicatrisantes. Si elle est utilisée pour la peau sensible des bébés, elle peut aussi être utilisée chez les adultes. Veillez tout simplement à ne mettre qu’une couche fine, pour une cicatrisation rapide.

·         Evitez également dans les jours qui suivent le traitement de se laver le visage avec du savon. Cela pourrait irriter la peau. Après chaque lavage, appliquez de la vaseline pour maintenir l’hydratation de l’épiderme.

·         Pendant la phase de cicatrisation, il est tout à fait normal que des croutes naissent sur la peau (à partir du troisième jour). A ce stade, il faut éviter à tout prix la chaleur, mais aussi le contact de l’eau, de la vapeur, et de tout ce qui pourrait irriter les sourcils. La piscine, le hammam, sauna ou les longues douches et les activités physiques qui font transpirer, sont donc proscrits. En ce qui concerne les croutes, celles-ci tomberont naturellement par elles-mêmes. Il faut juste veiller à ne pas les toucher.

·         Evitez également de vous exposer au soleil pendant les semaines qui suivent le traitement.

·         Par ailleurs, il est également recommandé de faire attention sur les produits cosmétiques que vous allez utiliser. Evitez d’appliquer trop de produits sur le visage et particulièrement de faire un maquillage des yeux. Les crèmes anti-âge ne seront pas les bienvenus pendant environ 1 mois. Attendez la cicatrisation complète avant de vous maquiller les yeux.

 

Quels autres soins après le microblading ?

Passé le délai de 1 mois durant lequel vous avez fait les soins nécessaires, il est important de continuer à entretenir votre maquillage semi-permanent. Non seulement cela permet de garder une peau saine, mais aussi d’assurer la tenue de la pigmentation.

En plus de la vaseline, vous pouvez également mettre de la vitamine E pour une hydratation complète de la zone des sourcils. Appliquez-en matin et soir pendant 10 jours puis de temps à autre. Puis continuez à hydrater avec votre crème du jour habituelle ou avec un baume hydratant pour les lèvres.

Il est possible de renouveler les séances de microblading de sourcils entre 6 à 12 mois, en fonction de plusieurs paramètres :

·         pigment utilisé, couleur et qualité du pigment

·         soins apportés à la peau

·         état et qualité de la peau

·         technique utilisée par la praticienne

·         la santé et l’entretien de la peau (exposition au soleil, démaquillage, etc.)

 

Les intérêts de faire du microblading 

La micro-pigmentation est avant toute question de mise en beauté, de rendre belle ou de se sentir transformé. Les sourcils étant un élément à part entière, mais surtout, ils peuvent vraiment influer l’expression du visage et donner un regard très expressif. De ce fait, cette technique revêt d’une grande importance dans l’équilibre des sourcils et des traits de visage. Il permet de redessiner les sourcils dans le but d’obtenir un regard plus dynamique. Il peut aussi corriger certains défauts qui apparaissent avec le temps. Il se révèle être une véritable solution anti-âge. Le sourcil peut en effet perdre en densité et présenter des trous, au fil des années. Le microblading vient combler cette perte.

En outre, la micro-pigmentation est certainement la technique de dermo-pigmentation qui offre le plus d’effet naturel. Le dessin « poil par poil » crée une matière totalement trompe-l’œil et très proche du naturel. Les résultats durent environ un an et les soins ne sont pas très contraignants, contrairement à l’extension de sourcils. Il suffit juste de bien hydrater la peau après la cicatrisation. De plus, il est possible de maquiller ses sourcils après le traitement.

Comparé à d’autres techniques, le microblading n’est pas un procédé invasif. Tout se fait dans le respect de la nature de la peau, mais aussi de sa réaction. Les matériels utilisés sont non toxiques et respectueux de l’environnement. Les résultats sont garantis immédiats et durables. Le microblading peut donc s’avérer être un investissement à long terme et un maquillage longue durée.

Par ailleurs, du côté de l’esthéticienne, proposer des services de microblading est intéressant puisque c’est une des techniques de maquillage qui font fureur en ce moment. De plus, cela revêt d’une grande importance, puisqu’il s’agit avant tout de rendre sa cliente plus belle, d’exprimer sa créativité et de faire des exercices d’équilibre. C’est donc une opportunité de mettre en avant son potentiel artistique.

 

Qui peut avoir recours au microblading des sourcils ?

Le microblading est une technique de maquillage qui est surtout dédiée aux personnes qui ont des sourcils clairsemés, ou qui manquent de sourcils. Il est envisageable à partir de 16 ans, sous accord parental bien évidemment. Tout le monde peut redessiner ses sourcils excepté :

·         Les personnes hémophiles qui souffrent de troubles de circulation sanguine.

·         Les femmes enceintes ou allaitantes.

·         Les personnes qui présentent des allergies aux pigments, au latex.

·         Les personnes qui sont sous traitement médicaux (chimiothérapie, anticoagulants, antibiotiques et bien d’autres).

·         Les femmes qui ont déjà réalisé du maquillage permanent sur les sourcils.

·         Les personnes qui présentent des maladies de la peau ou encore du cancer ou des affections dû au maquillage des sourcils.

·         Les personnes qui souffrent de diabète à un stade plus élevé.

 

Par ailleurs, il faut savoir que la pigmentation des sourcils peut ne pas tenir sur une peau à tendance sébhorrique (peau grasse) ou sur une peau trop déshydratée. Dans tous les cas, il est important de prendre l’avis d’un médecin ou de votre esthéticienne avant de choisir la technique de microblading pour ses sourcils.

Y a-t-il des risques d’infections ?

En général, il n’y a pas de grands risques quant à restructurer les sourcils avec le microblading. Puisque les pigmentations se font sur les couches supérieures, elles ne vont pas en profondeur. Les capillaires ni les bulbes ne sont pas touchés et donc il n’y a aucun risque d’endommagement et aucun problème de repousse pour les poils. Toutefois, il convient de noter que cela dépend notamment de la réactivité cutanée de chacun. De petites inflammations peuvent donc apparaitre chez certaines personnes. Voilà pourquoi il faut éviter à tout prix de toucher les croutes en phase de cicatrisation.

Combien coûte le microblading ?

Le coût du microblading oscille entre 150 à 600 euros (les séances et les soins compris). Cela varie en fonction de plusieurs paramètres dont :

·         La qualité du matériel utilisé par l’esthéticienne

·         La renommée et l’expérience de la praticienne

·         La zone géographique dans laquelle se trouve l’institut

·         L’état des sourcils de la patiente

  • Partager ce contenu

Retrouvons nous