NC BeautyBESOIN D'AIDE ?

Appelez le service client au:
01 56 29 09 25

Professionel(le) de la coiffure ou esthétique ?

Demandez l’activation de votre compte pro et bénéficiez de tarifs préférentiels

Activer Mon Compte

Recherche dans le blog

Réponses à toutes vos questions sur le dermographe

Categories | Le matériel et les pigments , Microblading et Maquillage permanent

Tout savoir sur le dermographe ou maquillage permanent

Si le tatouage peut se faire n’importe quelle partie du corps, il peut également se faire sur les sourcils. Le maquillage permanent est une technique de tatouage des sourcils, réalisé avec un appareil spécial : le dermographe. Cette machine, utilisée par des tatoueurs professionnels, permet d’avoir une ligne de sourcils parfaite, et un tatouage des sourcils bien réussi. Qu’est-ce que le demographe et comment réaliser un maquillage permanent avec cet outil ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir.

Qu’est-ce que le dermographe ?

Matériel indispensable dans la réalisation de tatouage permanent, le dermographe est un appareil qui sert principalement à appliquer des pigments ou maquillages permanents sur la peau.

La machine à tatouer n’est autre que le prolongement de la main du tatoueur afin de réaliser le modèle choisi par son client. En termes de maquillage de sourcils, le dermographe sert à injecter la pigmentation sur la couche superficielle de l’épiderme, afin de pigmenter les sourcils. C’est la dermopigmentation.

Qu’est-ce que le maquillage permanent ?

Contrairement au tatouage corporel, la dermopigmentation des sourcils est réalisée sur les couches superficielles de l’épiderme, pour un effet naturel. Elle ne va donc pas en profondeur, mais aux alentours de 0,4 à 0,5mm du derme. Ce qui fait que le tatouage permanent des sourcils peut s’estomper au fil des années. Il dure environ 3 à 6 ans.

Le maquillage permanent peut être réalisé sur les sourcils pour cacher une épilation ratée, une cicatrice disgracieuse ou encore des sourcils clairsemés. Sur les cils, il s’apparente à du mascara définitif, pour avoir un regard plus intense. Dans tous les cas, la dermopigmentation sert avant tout à embellir le visage. Elle permet de faire des corrections esthétiques sur le visage selon la morphologie de celui-ci.

Pourquoi faire un maquillage permanent ?

Il peut y avoir plusieurs raisons qui peuvent pousser une femme à se faire tatouer les sourcils. Mais la principale raison est d’ordre esthétique. En effet, cette technique est de plus en plus utilisée pour corriger des imperfections des sourcils (sourcils fins et clairsemés, perte ou manque de sourcils, épilation ratée, et.). Elle est également prisée chez les femmes qui souffrent d’alopécie complète ou qui présentent une perte de sourcils à la suite d’une chimiothérapie. Celles-ci choisissent de faire un tatouage pour remplir la zone vide.

Chez les femmes plus matures, le tatouage permanent des sourcils permet de lutter contre les signes de vieillesse. En effet, une ligne de sourcils bien équilibrée permet de rajeunir le visage.

En outre, le maquillage permanent des sourcils permet  d’avoir un sourcil plus naturel grâce aux techniques qui s’affinent de plus en plus. Il apporte de l’équilibre dans la morphologie du visage, apporte un regard plus intense et garantit des sourcils parfaits.

Dans le cadre de la dermopigmentation réparatrice, le tatouage permanent permet de rectifier ou cacher des cicatrices sur les sourcils.

 

Origine et caractéristiques du dermographe

Le dermographe est avant tout un appareil qui date de deux siècles. Ses caractéristiques dépendent du pays ou de la civilisation qui l’utilise. Elles ont évolué au fil des époques. Au Pacifique par exemple, le dermographe ressemblait à un râteau dont les dents sont constituées d’aiguilles ou de pointes d’os. Au Japon, l’appareil dermographe s’apparentait à une série de baguettes dotées de faisceau d’aiguilles. C’est en 1891 que la première machine à tatouer électrique fut inventée par Samuel O’Reilly. Cet appareil a révolutionné l’art de faire du tatouage.

Les différentes sortes de dermographes

Les premières machines à tatouer existaient en deux sortes : la machine à bobines et la machine rotative.

La machine à bobines est équipée d’un système électro-aimants permettant de générer un mouvement continu du bas en haut à une masselotte. Cette dernière est dotée d’un faisceau d’aiguilles monté sur un axe de débattement. Ce type de machine à tatouer offre de nombreux avantages. Il permet de multiples réglages : bonne vitesse d’exécution, un tracé et un remplissage bien précis.

La machine à tatouer rotative est montée sur un axe rotatif et dispose d’un moteur électrique. Elle offre peu de réglages, mais reste performante et surtout silencieuse. C’est la machine la plus utilisée en ce moment par beaucoup de tatoueurs en salon de tatouage.

 

L’appareil dermographe en maquillage permanent

Le dermographe de maquillage permanent est utilisé par les esthéticiennes dans les instituts de beauté ou dans les bars à sourcils. L’appareil prend les caractéristiques d’un stylo avec des aiguilles fines et réglables qui servent à injecter les pigments. Sa longue pointe est réglable et son fonctionnement est doux et silencieux. En effet, il ne doit provoquer une gêne quelconque pendant les séances.

La machine à tatouer dermographe peut être manuelle (levée à la main) ou électrique. Cette dernière version effectue des mouvements de rotation avec une vitesse d’exécution réglable selon le remplissage espéré. Dans un souci de qualité de travail,  le dermographe électrique permet plus de précision. Toutefois, avec un tatoueur expérimenté, il est possible de réaliser un tatouage artistique avec un stylet manuel.

L’encre de maquillage permanent ou les pigments

Indissociable au dermographe de maquillage permanent, l’encre de tatouage est appelée pigment. Il s’agit de colorants destinés à laisser des traits permanents sur les parties superficielles des sourcils. Les pigments sont injectés par effraction cutanée. Ces produits de tatouage existent dans de nombreuses couleurs, certains s’approchent de la couleur naturelle de la peau. D’autres peuvent offrir un large choix de nuanciers (du plus clair au plus sombre).

Les matériels utilisés dans le maquillage permanent sont tous des dispositifs à usage unique. Ceux utilisés en institut de beauté ou salon doivent être certifiés et livrés dans un emballage stérile, puis ouverts en présence du client. C’est l’une des conditions d’hygiène essentielle dans la réalisation du maquillage permanent. Ces prédispositions permettent de s’assurer que les matériels utilisés sont propres et ne présentent aucun danger pour le patient.

D’ailleurs, les professionnels usant de cette technique doivent avoir suivi et obtenu un certificat relatif à cette spécialisation. Les salons pratiquant le tatouage permanent doivent disposer d’une habileté à exercer la dermopigmentation.

Comment bien choisir ses matériels de maquillage permanent ?

Pour l’achat d’un dermographe maquillage permanent, le choix du matériel doit se faire dans la plus grande rigueur. Cela afin de respecter les conditions d’hygiènes, mais aussi la qualité du maquillage permanent. Ainsi, vous devez prendre en compte les critères suivants :

La qualité et la norme

S’il n’y a pas de normes spécifiques, le marquage CE atteste de la fiabilité de l’outil. Cela veut dire que le dermographe est conforme aux normes techniques et à la législation établies par l’Union Européenne. Les produits disposant de ce marquage ont été évalués suivant des critères très rigoureux.  Il serait aussi préférable de tester l’appareil dermographe avant l’achat.

Les fonctionnalités de l’appareil dermographe

Choisissez un dermographe dont l’utilisation et les fonctionnalités répondent à vos besoins. Inutile d’investir dans un modèle ultra complexe si vous êtes débutant dans la pratique. L’acquisition d’un appareil facile d’utilisation est prioritaire. Puis, en fonction de votre évolution, vous pouvez choisir un dermographe avec plus d’options pour vous exercer.

L’utilisation de l’appareil dermographe

Assurez-vous de choisir un dermographe maquillage permanent, soit un vrai stylet pour réaliser du maquillage des sourcils. Pour les novices, il y a risque de tomber sur des machines à tatouer dont les aiguilles sont assez épaisses. Celles-ci ne permettent pas de faire un travail fin et très précis. En plus, elles sont également assez puissantes pour réaliser un tatouage des sourcils.

Les bruits et les vibrations

Un appareil dermographe ne devrait pas faire trop de bruits et sera exempt de vibrations. Cela peut en effet gêner la concentration pendant le travail. Les vibrations sont source d’agacement et de déconcentration et pourraient avoir un impact sur le travail de l’esthéticienne. Choisissez un modèle silencieux et confortable.

Le poids de l’appareil dermographe

Le dermographe maquillage permanent devra être léger. Travailler avec un tel outil pendant une heure peut être source de fatigue. Ainsi, privilégiez l’aspect compact et léger. De cette façon, vous pouvez facilement mettre l’appareil dans vos bagages, si vous voyagez.

La garantie

La garantie assure que vous disposez d’un matériel de qualité, professionnel et surtout durable. Une garantie vous mettra également à l’abri de toutes les défaillances techniques pendant 6 mois à 1 an selon l’offre du fabricant.

 

Comment réaliser du maquillage permanent avec un dermographe?

Le maquillage permanent se déroule en une séance en cabine, dans un institut de beauté ou un salon de tatouage. Il est conseillé de prendre un rendez-vous. L’esthéticienne ou la tatoueuse professionnelle va commencer par vous proposer les différents tatouages possibles pour vos sourcils. Ensuite, vous pouvez choisir la couleur, la forme, mais aussi la zone sur laquelle vous souhaitez effectuer le maquillage permanent.

Par la suite, la tatoueuse va appliquer le dermographe et pigmenter la zone concernée. En fonction du résultat attendu,  il existe deux méthodes d’application :

·         Le remplissage : cela consiste à créer une ombre sur toute la ligne de sourcil. C’est comme faire un maquillage avec un crayon à sourcils.

·         Le poil par poil : il s’agit de dessiner des traits de tatouage ressemblant aux poils, un par un. Cela donne un effet plus réaliste.

 

Après la séance, l’esthéticienne va appliquer une crème anesthésiante pour atténuer la douleur. Ensuite, vous devez effectuer quelques soins au quotidien dans le but d’hydrater les sourcils, mais surtout pour renforcer l’adhérence du pigment.

Une deuxième retouche peut être nécessaire après 30 à 45 jours de la première séance. Cela dépend de plusieurs paramètres :

·         La qualité du pigment : si de mauvaise qualité, le pigment se décolorera très vite.

·         La réaction cutanée : si la peau réagit mal à un corps étranger, il va le rejeter.

·         Le renouvellement cellulaire : la peau étant en constant renouvellement, le pigment se déteindra au fur et à mesure.

 

En outre, une séance de vérification est aussi à prévoir, pour vérifier si le pigment a bien adhéré, s’il faut rajouter une couche. Le maquillage permanent dispose d’une tenue longue durée. Celle-ci peut aller entre 3 à 6 ans, en fonction des soins apportés.

Combien de temps se déroule la pose d’un maquillage permanent ?

La pose d’un tatouage des sourcils dure en moyenne une heure. Il y a une phase de préparation dans laquelle il faut choisir la teinte, la couleur, mais aussi marquer les dessins (environ 30 minutes) puis, il y a la phase de pose (entre 15 à 20 minutes selon la zone à remplir). Enfin, il y a la finition, qui consiste à prendre les dispositions d’hygiène nécessaire.

Quelles sont les contre-indications pour un maquillage au dermographe ?

Il n’y a pas de contre-indications spécifiques en ce qui concerne l’utilisation d’un dermographe. Néanmoins, cet appareil ne doit pas être utilisé sur:

·         Les femmes enceintes, allaitantes, diabétiques

·         Les personnes présentant des maladies de peau

·         Les personnes allergiques au pigment ou qui risquent le choc à la pigmentation

·         Les personnes qui souffrent de maladies chroniques ou sous traitement de coagulants, fluidifiant et autres.

 

Par ailleurs, le tatouage permanent n’est pas non plus recommandé sur les peaux déshydratées. Celles-ci ne supporteront pas la pigmentation et la séance risque d’être particulièrement douloureuse. Il en est de même pour les peaux grasses, celles-ci ne retiennent pas les pigments, mais elles empêcheront également le dermographe de travailler avec précision. Le stylo risque de glisser sur une peau grasse. Une peau déjà maquillée au semi-permanent ou tatouée peut ne pas recevoir un maquillage permanent.

 

Comment prendre soin de son maquillage permanent ?

Après la pose d’un maquillage permanent, il est important d’hydrater les sourcils avec de la crème, du baume hydratant ou de la vaseline, 3 fois par jour. Si les sourcils sont douloureux, il est possible d’appliquer une poche de glace pour atténuer la douleur.

En revanche, il faut éviter les bains chauds, les vapeurs, la piscine, le sauna, hammam ou encore les activités sportives, pendant la cicatrisation. La chaleur fera ramollir la plaie. Lorsque des petites croutes naissent au niveau des sourcils, veillez à ne pas les gratter ni les enlever. Elles font partie de la cicatrisation et tomberont par elles-mêmes.

Retrouvons nous